CUARENTAGRI

Protection des productions agricoles
Canaries · Madère · Açores · Cap Vert · Sénégal

Grâce au projet CUARENTAGRI, il sera possible de réaliser une reconnaissance des organismes nuisibles qui peuvent affecter les différentes régions de la zone d’étude (Açores, Madère, Canaries, Cap Vert et Sénégal), soit à cause des importations de végétaux provenant de pays tiers ou soit à cause des nouvelles communications existant entre les différentes régions, qui sont de plus en plus fréquentes du fait de l’essor touristique dans ces zones.

En définitive, la finalité de ce projet est d’éviter/réduire l’établissement de nouveaux organismes nocifs dans les différentes régions d’étude en mettant l’accent sur une meilleure formation des techniciens compétents en la matière et en informant le secteur et la population sur le sujet.

PROJET

Les Açores, Madère et les Canaries, régions ultrapériphériques de l’Union Européenne, et le Cap Vert ainsi que le Sénégal, en tant que pays tiers, présentent une biodiversité qui ne peut être comparée avec celle du reste du territoire continental européen. Ces conditions permettent de cultiver des végétaux absents dans le reste de l’Europe et qui sont affectés par différents organismes nocifs.

De plus, les conditions climatiques particulières, la fragmentation du territoire et le fort volume commercial et touristique de ces régions en font des zones extrêmement vulnérables aux invasions d’espèces exotiques.

L’EPPO (Organisation Européenne et Méditerranéenne pour la Protection des Plantes), ainsi que d’autres organismes internationaux, réalisent des analyses de risques concernant les organismes nuisibles dans la zone de l’arc méditerranéen et du centre de l’Europe qui peuvent provoquer des changements dans les règlementations. Cependant, les conditions des régions d’étude de ce projet ne font pas partie de cette évaluation.

Le défi abordé dans projet est de remédier à ces carences détectées en matière de protection végétale dans les différentes zones d’étude.

OBJECTIFS

Identification des organismes de quarantaine et des organismes réglementés non de quarantaine dus à l’importation de plantes et aux mouvements de personnes entre les régions d’étude, et réalisation d’une analyse des risques pour établir des mesures d’atténuation, afin de protéger les productions agricoles.

RECHERCHE

Réaliser une analyse de risques sur les principaux organismes nuisibles de quarantaine et les organismes nuisibles réglementés non de quarantaine pour les cultures les plus importantes dans les régions étudiées.

IDENTIFICATION D'ORGANISMES NUISIBLES

Développement de méthodes de détection précoce et mise en place de réseaux d’alerte pour les organismes nuisibles sélectionnés dans les régions étudiées.

FORMATION

Formation, sensibilisation et information pour les agents participant dans les mouvements de végétaux et de produits végétaux, pour les techniciens concernés par la thématique du projet et pour la population en général.

ZONE GÉOGRAPHIQUE

CO-FINANCÉ PAR

PROGRAMME DE COOPÉRATION INTERREG V-A Espagne-Portugal MAC 2014-2020

BUDGET

1.150.457,55 € 85%

DURÉE

36 mois Septembre 2019 - Août 2022

NOUVELLES

PUBLICATIONS

FORMATION

DIFFUSION

RECHERCHE

ENTITÉS PARTICIPANTS

GMR Canarias
Gobierno de Canarias
Universidad de La Laguna
ICIA (Instituto Canario de Investigaciones Agrarias)
Secretaria Regional de Agricultura e Desenvolvimiento Rural - Região Autónoma da Madeira
Universidade da Madeira
UAc - Universidade dos Açores
Fundação Gaspar Frutuoso
Ministério da Agricultura e Ambiente - República de Cabo Verde
Inida
Universidade Cabo Verde
Isra

CONTACT